Douleurs des articulations

Puissance naturelle contre douleurs articulaires

Le meilleur de la nature

La nature nous offre la combinaison de 3 éléments naturels, très efficace en cas de douleurs articulaires.

Extrait sec de racine d’Harpagophytum (Griffe du Diable) titré en Harpagosides :

Préférez un extrait breveté dans tout les cas, ici, de griffe du diable titré en harpagosides qui inhibe la COX-2, une enzyme impliquée dans le processus inflammatoire, réduisant les douleurs et les raideurs. Des études cliniques ont montré qu’il est particulièrement efficace pour soulager les douleurs lombaires.

Extrait de tubercule de curcuma titré à 95% de curcumine :

L’action antioxydante de la curcumine présente dans l’extrait de rhizome renforce l’action de l’harpagophytum. Il protège notre corps de l’inflammation et régule l’action des enzymes responsables de la prévention de la dégradation du cartilage.

Extrait sec d’écorce d’Uncaria chinensis (griffe de chat) titré en alcaloïdes :

Les alcaloïdes présents dans cette écorce ont pour effet principal de stimuler le système immunitaire. Cette action permet à l’organisme de lutter contre les maladies auto-immunes qui attaquent par erreur le tissu cartilagineux sain, les fractures, les infections virales et bactériennes, et l’usure causée par le vieillissement. Ce sont les quatre contributeurs majeurs à l’arthrite.

Des affections telles que l’arthrite, les douleurs lombaires ou articulaires dues à une inflammation ou à une dégénérescence du cartilage sont de plus en plus courantes. Si nos os sont faibles, nous risquons de subir des fractures, des entorses et des maladies osseuses et articulaires.

Pour éviter ce type d’effets, il est nécessaire de maintenir une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. En conséquence, l’affaiblissement du système immunitaire peut être évité, ce qui peut entraîner des maladies des tissus corporels qui favorisent le développement de ces maladies.

Les extraits de griffe du diable, de curcuma et de griffe de chat sont analgésiques et anti-inflammatoires, favorisent la régénération du cartilage et réduisent la douleur. Ils permettent d’aborder des parties importantes de la maladie articulaire de manière naturelle.

Harpagophytum – Propriétés :

harpagosides Harpagophytum

Les harpagosides ont des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques grâce à leur inhibition des enzymes cyclooxygénase 2 (COX-2) et oxyde nitrique synthase (NOS).

Ils favorisent la régénération du cartilage, augmentent la souplesse et le nombre de fibres de collagène. Ils sont antibactériens contre les bactéries et levures aérobies et anaérobies.

Plusieurs études en double aveugle chez les hommes ont montré des réductions significatives de la lombalgie dans le groupe placebo par rapport au groupe témoin.

Curcuma – Propriétés :

tubercule de curcuma bio

Le curcuma a des effets anti-inflammatoires en modulant le métabolisme des eicosanoïdes ainsi que la capacité immunomodulatrice, modifiant principalement le profil des cytokines ThI des cellules T coopérantes ou auxiliaires.

La curcumine est connue pour ses effets antioxydants, empêchant la formation de radicaux libres qui peuvent conduire à la dégénérescence cellulaire.
Il libère des médiateurs inflammatoires via les chondrocytes, active la réparation du cartilage (cytokines telles que TNF-α, IL-1, IL-6) et bloque la chaîne de réaction qui agit sur la dégénérescence du tissu cartilagineux

Les Griffes de Chat – Propriétés :

Les alcaloïdes contenus dans l’extrait de griffe de chat (Uncaria Tomentosa, Uncaria Guianensis) réduisent la douleur de la polyarthrite rhumatoïde. Ils stimulent le système immunitaire et les alcaloïdes favorisent la phagocytose (la capacité d’attaquer et de détruire les cellules étrangères par les globules blancs contenus dans le sang).

L’effet anti-inflammatoire provient de la capacité à inhiber les cytokines et le facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-α), qui sont des médiateurs clés des réponses du système immunitaire.

L’activité antibactérienne contre les Enterobacteriaceae, Streptococcus mutans et Staphylococcus a été observée par analyse in vitro.

Constatations pharmacologiques

Le traitement pharmacologique des maladies articulaires repose sur trois lignes d’action :

  • Premièrement, un traitement à base d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour réduire l’inflammation.
  • Deuxièmement, un traitement à base immunosuppressive pour prévenir les poussées et les récidives.
  • Troisièmement, le traitement par les inhibiteurs sélectifs du facteur de nécrose tumorale (TNF) réduisent l’inflammation et la douleur.

Les plus puissants composés naturels contre les douleurs articulaires

Douleurs articulaires

Ce complément alimentaire est fabriqué par un laboratoire aux normes BPF.

Les BPF sont les Bonnes Pratiques de Fabrication en vigueur dans l’Industrie Pharmaceutique européenne.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :