Fer végétal

Kaloupilé ou Caloupilé ou feuille de curry

feuille de curry kaloupilé

Le Kaloupilé source végétale de fer

Les sources végétales de fer peuvent être obtenues à partir des feuilles de chou-fleur ou de feuilles de curry. Le fer aide à réduire la fatigue.

Le Kaloupilé est originaire d’Inde et a été découvert par les botanistes Johann König et J.A. Murray. On le trouve à l’état sauvage en Thaïlande et en Malaisie.

Les feuilles de curry sont aromatiques et contiennent des glucides, des protéines, des fibres, des minéraux, de la vitamine C, de la niacine et du carotène 2.

C’est à partir de ces feuilles que l’on obtient le fer d’origine végétale. Le fer joue un rôle important dans les fonctions biologiques de l’organisme. Cependant, la carence en fer est encore beaucoup trop fréquente en France aujourd’hui. Les femmes adultes sont particulièrement touchées.

Chacun doit veiller à inclure toutes les formes de fer, d’animaux et/ou de légumes dans son alimentation quotidienne. Les compléments alimentaires peuvent également aider à compléter l’apport notamment en période de carence et de grande fatigue.

Qu’est-ce que le fer héminique et le fer non héminique ?

Le fer est un oligo-élément naturellement présent dans l’organisme : environ 2,5 grammes pour les femmes adultes et environ 4 grammes pour les hommes. Son rôle principal est de transporter l’oxygène dans tout le corps.

La majeure partie du fer de l’organisme est stockée dans les cellules. Dans le corps, il existe essentiellement sous deux formes dans des proportions différentes :

Fer héminique (70 %) :

Il entre dans la composition de l’hémoglobine (le pigment des globules rouges qui transporte l’oxygène des poumons vers toutes les cellules du corps) et de la myoglobine (la protéine responsable de l’oxygénation des muscles) ; Il est présent dans plusieurs enzymes et joue un rôle important dans les réactions métaboliques de l’organisme. Il tire son nom du fait qu’il est incorporé dans une molécule appelée « hème ».

Les sources alimentaires de fer héminique proviennent entièrement d’animaux (viande, abats, poisson et fruits de mer).

Le Fer non héminique (30 %) :

Il est également lié à une protéine présente dans le sang (la transferrine) qui circule dans les cellules et répond aux différents besoins de l’organisme ; Elle est utilisée comme réserve (ferritine) et stockée dans les organes (foie, rate et moelle osseuse).

Cela permet de compenser la perte de fer fonctionnel. Sa dose est un bon indicateur du niveau de réserve de l’organisme.

Les sources de nourriture proviennent principalement des plantes, d’où le nom de « fer végétal » (produits céréaliers, noix, fruits et légumes). Notez que les œufs et les produits laitiers, bien que dérivés d’animaux, contiennent du fer non héminique.

L’anémie ferriprive

L’anémie ferriprive, résultat d’une carence en fer. Les principaux symptômes, lorsqu’il y en a, sont la fatigue, un teint pâle et un essoufflement plus prononcé à l’effort.

L’anémie ferriprive survient en raison d’une carence en fer. Le fer se lie au pigment « hème » de l’hémoglobine qui apporte l’oxygène aux cellules du corps.

Le renforcement du système immunitaire demande une alimentation équilibrée et saine ce qui se perd dans nos civilisations du tout sous vide transformé à outrance, et les carences deviennent fréquentes, aussi une supplémentation est dans certains cas vitale.

Nous vous recommandons un Fer naturel de qualité !
Fer d'origine végétale

Ce complément alimentaire est fabriqué par un laboratoire aux normes BPF.

Les BPF sont les Bonnes Pratiques de Fabrication en vigueur dans l’Industrie Pharmaceutique européenne.