Le curcuma stoppe efficacement l’asthme et la bronchite

Le curcuma stoppe efficacement l’asthme et la bronchite

Le curcuma combat la détresse respiratoire

L’extrait de l’épice curcuma, la curcumine, son actif principal a prouvé aider des patients souffrant d’ asthme bronchique et autres problèmes connexes .
L’ asthme bronchique est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires qui affecte les enfants et les adultes. La curcumine, le pigment jaune qui donne au curcuma sa couleur dorée frappante, a touché les centres de recherches pharmacologiques, et est largement reconnu pour sa capacité à inhiber l’ inflammation.

Divers programmes d’études in vitro et animales ont documenté largement l’ inflammation comme facteur déterminant dans l’ asthme.

Le but de l’étude était de déterminer l’efficacité et l’ innocuité de la curcumine comme une thérapie «add-on» pour l’ asthme bronchique. Les chercheurs ont recruté 77
participants pour leur étude, et les ont séparés en deux groupes.

  • Le groupe A recevait des substances médicamenteuses typiques pour le traitement de l’ asthme bronchique.
  • Le groupe B recevait des médicaments typiques pour le traitement de l’asthme bronchique, auxquels ol’on a ajouté 500 mg de curcumine sous forme de gélules biodisponible deux fois par jour soit 1 gramme. (curcumine titrée à 95% de concentration en curcuminoïdes)

Les paramètres utilisés pour évaluer les résultats des évaluations cliniques étaient une respiration difficile ou laborieuse, une respiration sifflante, toux, oppression thoracique et des symptômes nocturnes, des résultats dé-bronchodilatateurs, et l’amélioration de la qualité du sang.

Chacun des patients a été suivie chaque dix jours pendant une période d’un mois. A chaque visite les paramètres cliniques ont été évalués.
Les résultats ont montré que la curcumine a contribué à améliorer l’obstruction des voies respiratoires.
En outre, il y avait une amélioration significative des paramètres sanguins, et l’absence d’effets indésirables cliniquement significatifs ont indiqué que la curcumine peut être utilisé en toute sécurité. Il a également été noté qu’il n’y avait cette constatation aucune étude clinique documentée précédente.

Biocurcumax™

Curcuma : la recherche est très active

La recherche sur les pouvoirs de guérison de la curcumine extraite du curcuma a sur l’asthme est en cours depuis la fin des années 90, quant il a été découvert que l’huile volatile de curcuma dégageait les bronches par expectoration , toux était soulagé, et de l’ asthme empêché. Depuis même chose : l’ asthme est le produit de l’inflammation, et lorsque l’ inflammation est apprivoisé, l’asthme disparaît.

Aujourd’hui, les chercheurs sont centrés sur l’affinage de cette conclusion et ses mécanismes qui ne sont pas tous connus même si le résultat pour chaque étude est toujours positif !
Dans la recherche publiée en Octobre , les scientifiques ont noté que la curcumine atténue l’inflammation allergique des voies respiratoires chez les souris par inhibition des voies spécifiques. Ils visaient à étudier l’effet anti-inflammatoire de la curcumine sur l’ asthme allergique aiguë et ses mécanismes sous-jacents chez la souris.

Le tissu pulmonaire et les fluides bronchiques ont été analysés pour définir l’inflammation des voies respiratoires et l’expression des récepteurs spécifiques. Les résultats suggèrent qu’un groupe spécifique des récepteurs jouent un rôle important dans le développement de l’inflammation allergique des voies aériennes. L’inhibition de la signalisation de ces récepteurs par la curcumine peut prévenir le développement et la détérioration de l’inflammation allergique des voies respiratoires.

Dans une autre étude publiée en 2014, l’utilisation de la curcumine pour combattre une accumulation inter-nasale et empêcher le développement de cellules inflammatoires dans les voies respiratoires, des modifications structurelles, et le remodelage associé à l’asthme chronique, comme épaississement du muscle, desquamation de la muqueuse épithéliale et la sécrétion de mucus, constaté sur des souris souffrant d’asthme induit.

Biocurcumax™

Curcumine toute puissante

La curcumine est un anti-inflammatoire puissant qui agit aussi efficacement que les médicaments tels que l’ hydrocortisone, la phénylbutazone, et le Motrin. Il est utile contre les maladies inflammatoires de l’ intestin, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, la polyarthrite rhumatoïde, de la fibrose kystique, le cancer et la maladie d’Alzheimer.

Une étude publiée plus tôt cette année a démontré que la curcumine peut être presque aussi puissant que le Prozac pour soulager les symptômes de la dépression.

Lorsqu’il est combiné avec les légumes crucifères, (brocoli, le chou, le chou frisé) le curcuma a été montré pour prévenir le cancer de la prostate et arrêter la croissance des tumeurs de la prostate existantes . Elle a également empêché le cancer du sein de se propager vers les poumons chez les souris. De plus, le composé peut prévenir le mélanome et provoquer des cellules de mélanome existantes à mourir.

Il semble que nous ayons découvert là un trésor valant plus que l’or!

Biocurcumax™

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.