Curcuma contre ibuprofène: quel est le meilleur pour l’arthrite?

Curcuma contre ibuprofène: quel est le meilleur pour l’arthrite?

Curcuma contre Ibuprofène | Constat scientifique

L’ibuprofène a une grande place sur le marché des anti-douleurs en vente libre, représentant un tiers des analgésiques en vente libre aux États-Unis. Mais cette pilule populaire présente de graves risques, ayant été définitivement liée aux maladies cardiaques dans une étude l’année dernière.

Heureusement, il existe des alternatives et de nouvelles recherches suggèrent que l’une des meilleures options pourrait être le curcuma ou plus précisément son actif le plus puissant, la curcumine. Le curcuma contient plusieurs curcuminoïdes dont la curcumine, la plus présente.

La Food and Drug Administration (FDA) a déclaré dans un rapport de 2002 que plus de 100 milliards de comprimés d’ibuprofène avaient été vendus aux États-Unis depuis qu’il était disponible (1984). De toute évidence, ce nombre a probablement augmenté considérablement depuis le rapport.

Ensuite, ils ont estimé que les utilisateurs d’ibuprofène prenaient en moyenne 17,1 comprimés par mois, une quantité importante, mais compréhensible pour ceux qui souffrent de douleur chronique.

La recherche la plus récente visait à étudier un groupe de personnes souffrant de telles douleurs chroniques et les effets de l’ibuprofène par rapport aux effets de la curcumine du curcuma, une épice orange vif communément associée aux currys.

Biocurcumax™

Publiée dans le Journal of Clinical Interventions in Aging, la recherche visait à «déterminer l’efficacité et l’innocuité des extraits de Curcuma dans la réduction de la douleur et l’amélioration fonctionnelle».

Curcuma est le terme latin pour le curcuma, qui contient un composant actif connu sous le nom de curcumine, crédité de sa richesse en avantages. Pour l’étude, les participants ont reçu des comprimés contenant 1 500 mg d’extraits de curcuma.

Comme référence, la poudre de curcuma contient généralement 2 à 4% de curcumine d’un tubercule traité.

Les 367 participants ont été répartis au hasard en deux groupes

  • L’un qui recevrait 1200 mg d’ibuprofène par jour
  • L’autre qui recevrait 1500 mg d’extraits de curcuma par jour, sur une période de quatre semaines.

Tous les participants souffraient d’arthrose du genou, avec un score de douleur de 5 ou plus.

Les chercheurs rapportent leurs résultats comme suit: «Les caractéristiques de base n’étaient pas différentes entre les groupes. La moyenne de tous les scores WOMAC aux semaines 0, 2 et 4 a montré une amélioration significative par rapport à la ligne de base dans les deux groupes.

Après avoir utilisé le test de non infériorité, la différence moyenne (intervalle de confiance à 95%) du total de WOMAC, de la douleur WOMAC et des scores de fonction WOMAC à la semaine 4 ajustés par les valeurs à la semaine 0 des extraits de Curcuma (curcumine) n’étaient pas inférieures à celles du groupe ibuprofène (P = 0,010, P = 0,018 et P = 0,010, respectivement), à l’exception de la sous-échelle de rigidité WOMAC, qui montrait une tendance à la signification (P = 0,060).

Le nombre de patients ayant développé des EI n’était pas différent entre les groupes. Cependant, le nombre d’événements de douleur / gêne abdominale était significativement plus élevé dans le groupe ibuprofène que dans le groupe extraits de Curcuma (P = 0,046).  »

Qu’est-ce que ça veut dire?

Cela signifie que le curcuma et l’ibuprofène ont réduit la douleur de la même façon.

Le texte de l’étude révèle cependant que les patients ayant pris de la curcumine du curcuma ont obtenu de meilleurs résultats aux tests de montée des escaliers et de 100 mètres de marche.

Dans le groupe de l’ibuprofène, 10,9% ont déclaré avoir éprouvé peu de satisfaction de leur traitement et 2,2% ont déclaré «aucune satisfaction».

Biocurcumax™

Dans le groupe du curcuma, personne n’a répondu avec une telle insatisfaction. De plus, le groupe curcuma a eu moins d’effets secondaires voir aucun.

Une autre étude publiée dans la revue Phytotherapy Research en 2012 est parvenue à des conclusions similaires. Pour cette étude, les chercheurs ont découvert que le curcuma était à la fois sûr et efficace dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR), une maladie inflammatoire douloureuse.

Les résultats ont été tout simplement remarquables. Le groupe qui a reçu uniquement de la curcumine a montré le pourcentage d’amélioration le plus élevé.

Il est temps d’avoir du curcuma chez soi et de s’intéresser de prés à ce tubercule miraculeux!

Biocurcumax™

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.